Traitement de texte à domicile, évitez ces 8 erreurs !

On trouve énormément d’offres d’emploi sur le sujet mais il faut savoir rester vigilant. Beaucoup de pièges existent dans ce type de travail et il est indispensable de décrypter le type d’offre proposé et la rémunération offerte. De l’autre côté, il vous appartient d’être honnête avec votre employeur.

Voici donc 8 erreurs à ne pas faire lorsque vous faites du traitement de texte à domicile. Ne pas les commettre vous permettra d’avancer plus rapidement et d’obtenir du travail plus facilement.

Tout d’abord, examinons ensemble les différents métiers concernés.

FAIRE DU TRAITEMENT DE TEXTE À DOMICILE, C’EST QUOI EXACTEMENT ?

Traitement de texte à domicile

Contrairement à ce que l’on croit, ce travail que l’on peut faire depuis chez soi peut prendre la forme de plusieurs métiers et pas uniquement un seul. Car les spécificités du traitement de texte peuvent être étendues à plusieurs professions. Jugez plutôt :

  • Opérateur/opératrice de saisie : c’est l’un des métiers le plus connu et le plus caractéristique rattaché au traitement de texte à domicile. De manière générale, cela concerne de la saisie chiffrée ou textuelle.
  • Transcripteur/transcriptrice : cela consiste à retranscrire des enregistrements sonores ou vidéo sous forme de texte.
  • Sous-titreur : ce travail consiste à ajouter des sous-titres. Que ce soit pour les malentendants ou pour traduire une vidéo dans une autre langue.
  • Traducteur/traductrice : tâche de travail qui consiste à traduire un texte dans une autre langue ou même pour le système braille.
  • Rédacteur/rédactrice : emploi qui amène à rédiger des textes, des lettres, des CV, des articles ou des livres. Cela concerne aussi la correction.

1 – Être dans l’incapacité de décrypter une offre sérieuse d’une qui ne l’est pas

Traitement de texte comme travail à domicile Attention

Avant même d’effectuer du traitement de texte à domicile dans l’une des professions que je viens d’énumérer plus haut, il vous faut être très vigilant sur les offres en ligne sur le web.

Je vais maintenant vous demander un petit travail qui ne prendra qu’une minute de votre temps. Celui-ci est indispensable pour vous aider à comprendre le raisonnement que je souhaite vous faire partager.

Vous êtes prêt(e) ?

  • Rendez-vous sur Google.fr (ou Google.be, Google.ch, Google.ca – en gros, sur la page principale du moteur de recherche Google de votre pays francophone) ;
  • Tapez la requête « traitement de texte à domicile » ;
  • Une fois la page de résultats affichée, comptez le nombre de sites web qui abordent le sujet ;
  • Essayez alors de repérer les offres d’emploi sérieuses dans le domaine de celles qui ne le sont pas ;

Vous voyez où je veux en venir ?

De mon côté, je viens d’effectuer ce même exercice. Comparons tout de suite nos résultats :

  1. Sur cette 1ère page, je suis tombé sur 3 sites pas du tout sérieux sur le sujet.
  2. Le 1er affiche un article très long mais qui n’a pourtant ni queue ni tête. Il est TOTALEMENT incompréhensible et rédigé seulement dans le but de vous piéger.
  3. Le 2ème affiche des offres de services et d’emploi présentés de manière totalement brouillon. À supposer qu’elles existent d’ailleurs car beaucoup d’entre-elles datent de plusieurs mois.
  4. Quant au 3ème, aidé d’un joli logo composé d’un euro, il vous propose un article là-aussi sur le sujet. Ceci dans le but peut-être que vous vous décidiez à acheter le dernier Mac Book Air via un lien d’affiliation.
    Non non, je ne plaisante pas… Le rédacteur de l’article vous conseille d’acheter un Mac pour du traitement de texte ?!

Vous en doutez ? Voici la preuve avec la capture d’écran :

Arnaque dans le domaine du traitement de texte à domicile

Que déduire de cette recherche sur Google ?

Restez méfiant(e) par rapport à ce que l’on vous propose et qui traite du traitement texte à domicile. Même en 1ère page de Google !

Soyez vigilant et préférez des sites sérieux avec des offres sérieuses :

2 – Vous laisser appâter par le gain

Appât du gain dans le travail à domicile

Cette deuxième erreur est en lien direct avec la 1ère erreur.

Effectivement, vous trouverez sur beaucoup de sites Internet de nombreuses offres de travail alléchantes qui concernent le traitement de texte à domicile. Avec aux commandes des personnes sans scrupules qui vous promettent de gagner 120.00€/jour.

Au risque de me répéter, ne tombez pas dans le panneau ! Ces arnaques sont nombreuses mais malheureusement, beaucoup de personnes se font encore avoir. Au mieux, les victimes perdent leur temps. Au pire elles perdent de l’argent, beaucoup d’argent…

Pour vous assurer de la véracité de l’annonce et de la société ou la personne qui souhaite vous confier un travail, renseignez-vous sur elle. Prenez même contact directement avec elle. Et pas par écrit, par téléphone. Rien qu’avec ce petit conseil, vous aurez évité d’être victime d’une bonne partie des arnaques qui existent sur le web.

Faites aussi des recherches sur le Google en renseignant encore une fois le nom de la personne ou de la société qui vous fera travailler, puis ajoutez juste après les mots-clés « avis« , « problème« , « arnaque« . De façon générale, un avis négatif ressortira automatiquement dans les résultats de recherche à partir du moment où un problème a été constaté. Même s’il date de plusieurs années.

C’est l’une des plus simples et meilleures méthodes pour identifier les arnaques.

3 – Mentir sur vos qualifications

Ce n’est jamais trop grave de se surestimer. Du reste, c’est toujours mieux que de se sous-estimer non ? En revanche, il ne sert à rien de mentir sur vos réelles qualifications afin d’obtenir un travail de traitement de texte très bien rémunéré.

Top ou tard, la roue tourne et le boumerang revient souvent en pleine figure.

À méditer…

Soyez-vous même et ne cherchez pas à profiter de la personne qui vous propose un travail. Car finalement, si le travail rendu n’est pas de qualité :

  1. Vous ne serez pas payé ou dans le meilleur des cas mal payé ;
  2. La personne qui vous a employé vous bannira de ses contacts ;
  3. Vous commencerez à vous faire une mauvaise réputation : par le bouche à oreille, les commentaires sur le web (qui ne disparaissent pas si facilement) ;

Il est donc dans votre intérêt d’accepter un travail qui « rentre dans vos cordes ». Ce qui m’amène à aborder la maitrise des différents logiciels de traitement de texte et vos compétences avec ces outils informatiques.

4 – Ne pas maitriser les logiciels en rapport avec le traitement de texte à domicile

Logiciels de traitement de texte

Pour certains et certaines d’entre vous, j’ai une mauvaise nouvelle… Si vous n’êtes pas à l’aise avec les outils informatiques, oubliez le traitement de texte !

La maitrise des différents logiciels comme la suite Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint) ou LibreOffice est essentielle pour travailler rapidement et efficacement.

Certains travaux demandent même des logiciels plus compliqués à utiliser que ceux que je viens de citer.

Il ne sert à rien donc de postuler si les logiciels les plus connus ne vous sont pas familiers. J’aurai aimé vous dire le contraire mais c’est la vérité.

N’hésitez-donc pas à vous former là-dessus. De nombreux tutoriels de qualité et très bien détaillés existent sur le web : YouTube étant la meilleure école car en plus elle est gratuite.

5 – Faire du traitement de texte à domicile dans une langue que vous ne comprenez pas

Pour vous imager cette erreur, je vais vous parler d’une expérience que j’ai vécu. Plus précisément avec l’un de mes sites : www.consovrac.fr.

Pour faire court, j’ai créé ce site il y a quelques années pour aider les consommateurs à localiser les magasins, commerces et épiceries vrac près de chez eux. Plutôt que de saisir la totalité des établissements à référencer (+ de 3500 sur ce site à l’heure actuelle), j’ai dû employer une personne afin de faire le travail à ma place.

On peut considérer ce travail comme de la saisie de données, mais il y avait aussi un peu de traitement de textes.

J’avais donc lancé un appel à candidature afin de trouver une personne pour effectuer la longue saisie de données. Un travail long et répétitif considéré comme de la saisie de données.

Car il ne suffisait pas de renseigner uniquement le nom du commerce mais d’ajouter aussi les informations suivantes :

  • Adresse précise
  • Catégories de produits distribués

Mon choix s’est porté à l’époque sur une jeune étudiante anglophone qui avait besoin d’arrondir ses fins de mois.

Étant donné ses origines, je m’étais permis de lui demander quand même si la saisie de données dans une autre langue que la sienne, à savoir le français, ne la dérangeait pas. Elle m’avait répondu que le travail que je proposais était simple et qu’il n’y avait pas de raison de s’inquiéter. Je lui ai fait confiance…

Les conséquences

Je me permets de vous citer cet exemple car ce jour-là, j’avais commis une très grosse erreur. Une erreur que j’ai toujours assumée mais que je ne reproduirais pas dans le futur étant donné qu’elle m’a coûté de de l’argent. Beaucoup d’argent.

J’avais engagé une personne sans vérifier réellement ses compétences dans une autre langue que celle de ses origines. Et les conséquences sur la saisie de données et le travail effectué ont été terribles :

  • Une tonne d’erreurs sur les adresses ; la personne n’avait aucune idée des régions et départements de France et ne prenait pas la peine de faire des recherches sur le pays concerné.
  • Énormément d’erreurs dans les catégories ; elle ne savait pas ni ne voulait pas comprendre leur traduction. Malgré un canevas bien précis que je lui avais transmis.

Du coup, J’ai du tout reprendre derrière elle. Bref, je n’ai fait que perdre du temps et de l’argent car en vérité, je passais la majeure partie de mes journées à vérifier tout son travail. Imaginez… Plus de 2500 commerces vrac à vérifier à l’époque ! J’ai même du engager une deuxième étudiante pour corriger l’ensemble des données déjà saisies.

Par conséquent, n’acceptez jamais un travail de traitement de texte dans une autre langue que la vôtre et que vous ne maitrisez pas ou peu. Restituer un travail qui n’est pas à la hauteur des exigences du client est un mauvais travail. Et comme je le disais plus haut, ce même client ne fera plus jamais appel à vous.

6 – Sous-estimer le temps de travail pour un traitement de texte

Temps de travail pour le traitement de texte

Il est important de bien comprendre et surtout de bien estimer la durée que peut vous prendre un traitement de texte.

En effet, si vous mettez 2 heures à effectuer une tâche en sachant que vous êtes payé(e) pour 4 heures, tant mieux pour vous !

À l’inverse, si vous mettez 4 heures au lieu de 2, c’est problématique. Vous n’êtes pas assez rapide et vous perdez de l’argent.

Fixez donc bien les modalités avec la personne qui vous emploie afin de ne pas vous retrouver dans cette situation :

  1. Estimez d’abord avec elle le temps de travail qui vous est donné ;
  2. En fonction du temps, optez pour un forfait à l’heure ou à la tâche ;
  3. Ne négligez pas l’heure et la date finale de restitution du travail qui vous est demandé ;

7 – Ignorer le décalage horaire entre vous et la personne/société qui vous emploie

Décalage horaire dans le travail à domicile

Croyez-le ou non, cette erreur est fréquente !

Parfois, il n’y a pas qu’en France qu’on trouve du travail de traitement de texte à domicile. C’est la magie d’Internet !

Est-ce que j’ai besoin de vous préciser qu’il existe près d’une trentaine de pays francophones dispersés à travers le monde ?

Selon le pays où le travail est proposé, vous devez faire attention aux deux horaires :

  • Celui qui correspond au pays où vous vous trouvez
  • Et l’autre qui s’applique à votre client

Exemple : vous habitez le Québec et avez accepté de restituer un travail commandé depuis la France le 10 juin 2021 à 08h00 dernier délai. Par conséquent, l’heure et la date canadienne de restitution était fixée au 10 juin à 02h00 du matin. Dans l’hypothèse où vous n’êtes pas un(e) couche-tard, vous deviez rendre ce travail la veille à savoir le 09 juin.

8 – Chercher une offre plutôt que de proposer vos services de traitement de texte à domicile

Je profite de cette 8ème erreur pour clore cet article.

Il est vrai que vous aurez plus de chances de gagner de l’argent en proposant vos services plutôt qu’en recherchant des offres dans le domaine du traitement texte. Ceci pour les raisons que j’évoque dans le chapitre consacré à la première erreur.

Personnellement, j’ai déjà testé 2 sites web sur lesquels vous pouvez trouver votre propre clientèle :

  • Fiverr (en anglais, nécessite d’être bilingue)
  • 5euros (la version française de Fiverr)

Vous inscrire sur l’un ou l’autre ne présente que des avantages. Ils ont beaucoup de trafic et donc beaucoup d’offres et de clients. De plus, les prestataires et les clients se notent et s’évaluent mutuellement et systématiquement.

En un mot, privilégiez les sites connus et sérieux si vous souhaitez faire du traitement de texte à domicile. Vous n’en tirerez que des avantages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page