DeepL ou Google Traduction ?

Il y a quelques mois, mon fils m’a fait découvrir un récent concurrent de Google Traduction : DeepL. Je dois dire qu’il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour adopter ce traducteur en ligne. À tel point que je ne me sers presque plus de celui de Google.

Le résultat est sans appel. Entre DeepL ou Google Traduction, mon choix se porte sur le premier. Ses traductions sont :

  • Beaucoup plus performantes que n’importe quel autre traducteur en ligne : même Reverso.
  • Naturelles et d’une justesse incroyable : même au niveau des symboles et de la typographie.
  • Générées automatiquement en détectant la langue d’origine du texte : comme le fait Google Traduction.
  • Définitivement de meilleure qualité : plus exactes et plus subtiles.

Essayer DeepL c’est l’adopter et je vais vous expliquer pourquoi. Et il y a de fortes chances que vous oubliez rapidement votre ancien logiciel de traduction en ligne.

DeepL ou Google Traduction

DeepL : un concurrent de Google traduction en Europe

Depuis l’année 2017 (date du lancement de DeepL), du côté des traducteurs en ligne, le géant américain Google n’a qu’à bien se tenir. En effet, son concurrent européen offre clairement de meilleures qualités de traductions. Et ce, quelle que soit la langue.

Certes, Google Traduction a une énorme avance sur DeepL en terme de traffic. Il suffit de consulter les tendances de recherches pour le confirmer :

Tendances de recherches en France VS États-Unis

Tendances de recherches en France DeepL VS Google Traduction
Tendances de recherches en France
Tendances de recherches aux USA DeepL VS Google Traduction
Tendances de recherches aux USA

Malgré les excellentes traductions qu’effectue DeepL, ce dernier reste très petit face à Google. On trouve d’ailleurs de fausses tendances sur un site web (pourtant sérieux). Celui-ci a commis l’erreur de calculer la tendance de DeepL aux USA (via Google Trends) avec la requête « Google traduction » au lieu de « Google translate ».

L’auteur de l’article a maladroitement renseigné cette requête qui nomme l’application en français et non en anglais. J’espère que vous me suivez ! Tout simplement parce qu’un américain n’utilisera jamais le mot « traduction ».

Ce qui forcément change tous les résultats des tendances. Les résultats obtenus concernent donc les tendances francophones aux États-Unis et NON les tendances de recherches des Internautes américains. Ce qui prouve bien que Google reste le leader dans son domaine.

Fausse tendance de recherche à propos de DeepL et Google Traduction
Malheureusement, la tendance ci-dessus est fausse et donc trompeuse sur la popularité de DeepL aux USA. Source : meilleure-innovation.com

Mais si vous recherchez à traduire des textes en langues étrangères, je vous conseille fortement d’opter pour le traducteur d’origine allemande dont le siège social est basé à Cologne.

DeepL meilleur traducteur en ligne que Google.

Oui, DeepL mérite d’être largement plus connu qu’il ne l’est actuellement.

En effet, il n’y a pas photo et je vais vous le prouver tout de suite à l’aide de trois petits exemples :

  1. Une citation simple traduite dans le sens français ↔ anglais
  2. Une question traduite dans le sens français ↔ anglais
  3. Une question de 3 mots traduite dans le sens anglais ↔ français

Vous allez pouvoir comparer la justesse de précision entre le traducteur en ligne européen et américain.

Comparatif entre une traduction effectuée par DeepL et Google Traduction

1 – Citation française

« Mieux vaut être seul que mal accompagné. »

Erreur avec Google Traduction

Google propose comme vous le voyez ci-dessous la traduction suivante : « better alone than in a bad comapny ». Une traduction courte et qui est juste sur le fond mais pas sur la forme. Elle comporte 2 erreurs :

  1. Une énorme faute au mot « compagnie » qui comporte une grossière erreur.
  2. Une majuscule oubliée.
Meilleure qualité de traduction avec DeepL

Quant à DeepL, il propose une traduction moins couramment utilisée en anglais, mais en revanche tout à fait correcte : « Better to be alone than badly accompanied ».

2 – Question en français

« Ça va pas la tête ? »

Ça va pas la tête traduit par Google Traduction en français

Google traduit vraiment de manière basique et familière cette question par : « Are you crazy ? ».

Ça va pas la tête traduit par DeepL en anglais

En ce qui concerne DeepL, il traduit de manière plus précise et moins familière le même texte : « Are you out of your mind? ». Tout en proposant d’autres traductions dont la même que Google.

Aussi, au niveau de la ponctuation, on peut remarquer que le point d’interrogation a été collé en fin de phrase (ce qui est tout à fait normal dans la langue de Shakespeare). Ce que Google Translate n’a pas fait.

3 – Question basique en anglais de 3 mots

« Are you coming? »

Are you coming traduit par Google Traduction en français

Google traduit littéralement cette phrase d’une simplicité extrême par : « Viens-tu? ». Toujours en omettant de mettre un espace entre la fin du mot et le point d’interrogation.

Are you coming traduit par DeepL en français

Pour ce qui est de DeepL, il traduit de manière correcte la même phrase par « Tu viens ? » tout en ajoutant l’espace pour le point d’interrogation.


Je pourrai vous donner de nombreux autres exemples qui prouvent que DeepL est meilleur que Google Traduction, mais nous en aurions pour la journée.

D’ailleurs, j’ai pu constater au travers de nombreux articles qui en parlent que c’est la même chose dans les autres langues qui peuvent être traduites. La précision est la même.

Et en ce qui concerne le nombre de langues, si vous devez faire un choix entre DeepL ou Google Traduction, n’ayez aucune inquiétude. Le traducteur en ligne allemand offre autant de langues que l’américain si l’on se limite aux langues principales de ce monde : anglais, espagnol, chinois (mandarin), russe, allemand, italien, etc.

Nombre de langues offertes par les 2 traducteurs en lignes

DeepLGoogle Traduction
24 languesEnviron 108 langues

Comme vous pouvez le constater, Google reste le leader au niveau du nombre de langues qui peuvent être traduites.

DeepL propose une traduction en ligne possible en 24 langues

DeepL nombre de langues disponibles

Son concurrent Google propose 108 langues de traduction

Google Translate nombre de langues disponibles

DeepL sur iPhone et iPad, bientôt sur Android ?

L’application est en effet disponible chez Apple via son système d’exploitation iOS. De plus, elle est très bien notée. 4.5/5 sur l’App Store.

Voici le lien pour la télécharger :

Télécharger DeepL sur l'App Store

DeepL est également disponible pour Mac et pour Windows :


Aussi, sûrement que vous vous posez la même question que moi : Pourquoi DeepL n’est pas disponible sur Android ? Franchement, je ne sais pas…

On peut légitimement émettre les hypothèses dans l’ordre suivant :

  1. DeepL est un concurrent direct de Google Translate. Pour cette raison (ou par fierté) il ne le souhaite pas ?
  2. DeepL ne souhaite pas que l’on trouve son application sur le Play Store car ce dernier affiche les autres applications concurrentes : non seulement de Google mais aussi de Reverso.
  3. Le traducteur en ligne allemand travaille en secret sur une application Android mais ne souhaite pas communiquer là-dessus.

Dans tous les cas, de mon côté, je n’ai pas trouvé d’information à ce propos sur Internet.

DeepL ou Google traduction : tableau comparatif en résumé

FonctionnalitésDeepLGoogle Traduction
Nombres de langues possibles24108
VersionGratuite/Payante100% Gratuite
Nombres de caractères qui peuvent être traduits5 000 caractères par jour en version gratuite* / illimitée en version payante
5 000 caractères par traduction (illimitée)
* Volume de recherche également limité.

Conclusion : DeepL ou Google Traduction alors ?

Encore une fois et j’insiste, DeepL sans aucune hésitation.

Même après avoir lu sur un site français spécialisé dans la traduction que le traducteur allemand équivalait à l’américain. Un avis pas du tout objectif qui n’a en fait pour seul but de décourager les clients potentiels de DeepL.

On peut légitimement le comprendre, car le traducteur européen commence à leur prendre une belle part du marché.

Sur ce point d’ailleurs, la version DeepL Pro s’adresse aussi bien aux particuliers, qu’aux traducteurs indépendants et même aux équipes de traduction comme ils le mentionne sur leur site.

il faut savoir aussi que des outils de Traduction Assistée par Ordinateur (TAO) comme Trados Studio ou memoQ possèdent des plugins qui permettent aux traductions de DeepL d’être utilisables dans leurs environnements.

Et côté tarifs, les abonnements de DeepL Pro offre des prix assez raisonnables au vu de la qualité des traductions :

Période de facturation – Prix par moisStarterAdvancedUltimate
Mensuelle€8.99€29.99€59.99
Annuelle€5.99€19.99€39.99
Vous pouvez également profiter d’une période d’essai de 30 jours.

Juste un petit doute sur le service support de DeepL

Enfin, et je me dois de le préciser, j’ai constaté que les principaux avis négatifs qui concernaient DeepL concernaient son support technique. Prenez la peine de vérifier leur réactivité avant d’opter pour un abonnement payant. En tout cas, c’est ce que je ferai.

Car dans tous les abonnements que je prends dans le cadre de la rédaction de mes articles, j’attache une importance extrême au service à la clientèle. Et je dois reconnaitre que nos amis américains sont loin même très loin devant nous dans ce domaine.

De mon côté, cela ne pose aucun problème. J’utilise la version gratuite qui limite la traduction à 5 000 caractères chaque jour et cela me suffit largement.

Si vous ne souhaitez toujours pas payer pour vos traductions et avez besoin de beaucoup plus de caractères, vous pouvez toujours commencer par DeepL puis basculer sur Google. L’américain présente l’avantage de ne pas limiter le nombre de caractères dans la durée. C’est seulement son nombre de caractères qui est limité à la traduction, à savoir 5 000.

Pour finir, je vous invite à partager votre expérience en commentaire (encore plus si vous êtes dans le domaine de la traduction). J’aurai beaucoup aimé pouvoir le comparer à d’autres logiciels de traduction en ligne comme Reverso ou Systran mais le manque de temps en a décidé autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page